Réussir fruits et légumes 08 décembre 2016 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Appel aux producteurs d'amandes

Toute une filière en construction s’est réunie lors de la première journée technico-économique de l’amande, mi-novembre, pour partager références techniques et demandes du marché.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Ce plan de relance a été initié à la demande de transformateurs : confiseurs et nougatiers », rappelle André Pinatel, président d’honneur de la chambre d’agriculture Provence-Alpes-Côte d’Azur, en introduction à cette première journée technico-économique amande. Et ils étaient présents. Ils étaient même invités à exprimer leurs besoins à la cinquantaine de producteurs présents dans la salle de Plan d’Orgon (13) mi-novembre. « J’ai besoin de 100 tonnes d’amandes bio sur lesquelles je suis prêt à m’engager financièrement pour aider à la production », lance Franck Bonfils, de l’entreprise un Air d’ici. « Nous recherchons 200 tonnes d’amande de Provence pour la fabrication de calissons », annonce aussi le représentant des Calissons du Roy René. La demande est là et le prix, selon eux, n’est pas un problème. « En vendant des amandes de France, nous devons vendre une image, une origine, des qualités gustatives », avance Olivia Panepinto, de Perl’amande.

Lire la suite dans le numéro 367 de Réussir Fruits & Légumes

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui