Réussir fruits et légumes 13 septembre 2012 à 16h27 | Par Réussir Fruits et légumes

Aquitaine - Nergi® se grignote

Avec le concept Nergi®, Sofruileg s’offre une démarche innovante dans le monde du kiwi.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De g. à d., Jean-Baptiste Pinel, directeur de Primland, Vincet Holveck, directeur de Refady et Eric Dumont directeur de Branche TerreAzur-groupe Pomona vont travailler ensemble au développement de Nergi®.
De g. à d., Jean-Baptiste Pinel, directeur de Primland, Vincet Holveck, directeur de Refady et Eric Dumont directeur de Branche TerreAzur-groupe Pomona vont travailler ensemble au développement de Nergi®. - © Réussir FL

 

Nergi® est à la fois un projet et un concept. Et un projet n’a de sens que s’il est associé à un produit ». C’est ainsi que François Lafitte, président de la Sofruileg, a présenté le concept Nergi® qui associe un fruit de la taille d’une tomate cerise, de présentation attractive, prêt à manger, sucré avec une légère acidité, avec des qualités nutritionnelles remarquables et une très forte teneur en vitamine C. Il s’agit d’un Actinidia arguta. Assimilé à l’univers des petits fruits, il n’a rien de commun dans l’apparence avec les kiwis issus de la branche Actinidia chinensis. Depuis 2005, Sofruileg est le « Master licensee » du New Zealand Institute for Plant & Food pour le développement de Nergi® en Europe.

Nergi® est donc une marque déposée au niveau européen qui appartient à Sofruileg, créateur de concept, projets innovants, techniques et marketing. Cette filiale de Scaap Kiwifruits de France a pris la baguette d’un « chef d’orchestre » qui joue plusieurs partitions. Pour François Lafitte, « il s’agit de convaincre à la fois les producteurs, les investisseurs et les consommateurs que le concept Nergi® est innovant ». En recevant le soutien actif de la distribution et des détaillants, Nergi® commence à tracer sa voie. « Les vergers commerciaux s’étendent sur 30 ha aujourd’hui et l’objectif à 2016 est d’atteindre 500 ha », selon Fabien Bec, le responsable technique. La consommation nomade via la RHD est visée car le produit est attractif et se place dans l’univers des baies et des petits fruits rouges comme c’est déjà le cas chez Monoprix. « Nergi® est commercialisé en UVC (barquettes 125 g) et si pour la campagne à venir la prévision est de 200 000 unités, nous avons fait une projection de 80 millions d’UVC pour 2020 », explique Jean-Pierre Caruel, animateur Projet Nergi®. Récolté fin août-début septembre, Nergi® sera commercialisé jusqu’à la fin novembre, voire décembre si les techniques de conservation et d’affinage sont améliorées. La période de commercialisation de mars à mai pourrait être couverte par des Nergi® venant de Nouvelle-Zélande. Les deux opérateurs commerciaux sont Primland en France et Fruitworld à Breda aux Pays-Bas. Quant à l’accord passé entre Pomona TerreAzur et Primland pour développer les ventes de Nergi® dans la RHD, il confirme tout le bien que pensent les professionnels d’un nouveau produit plébiscité par 87 % de consommateurs satisfaits lors d’une enquête effectuée dans quatre hypermarchés en région parisienne et à Bordeaux.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui