Réussir fruits et légumes 08 novembre 2013 à 08h00 | Par Réussir Fruits et légumes

Asperge - Des opportunités de développement

La demande mondiale d’asperge laisse apparaître des opportunités de développement. Coût de production mais aussi précocité et organisation commerciale peuvent permettre d’y répondre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Monde de l’asperge sera rassemblé au Barp près de Bordeaux les 3 et 4 décembre prochain à l’occasion d’International Asparagus Days 2013.
Le Monde de l’asperge sera rassemblé au Barp près de Bordeaux les 3 et 4 décembre prochain à l’occasion d’International Asparagus Days 2013. - © Réussir F&L

Fin des années 2000, la production mondiale d’asperge franchissait le cap de 300 000 ha et basculait dans une phase de surproduction qu’accentuait la situation monétaire mondiale. Plus de 90 000 ha devaient alors disparaître pour aujourd’hui laisser l’asperge mondiale à 210 000 ha. Manque mondial d’aspergeToutefois, la demande en asperge est restée stable et est estimée à 270 000 ha. Cette « macro situation » de l’aspergeraie mondiale affiche donc un déficit de 60 000 ha. Cette insuffisance d’asperge devrait profiter aux grands pays producteurs comme le Pérou déjà installé sur l’échiquier mondial. Pourtant en prévoyant de planter 15 000 ha d’ici 2020, le premier pays producteur d’Amérique latine, et second mondial après la Chine, n’assurera que le remplacement des aspergeraies existantes et vieillissantes. C’est donc au Mexique, plus proche des zones de consommation d’Amérique du nord, que les plantations se développent. La zone de Cavorca plante 1 000 ha d’asperge verte par an pour le marché américain de contre-saison (janvier-mars). Précocité et innovationAvec un marché stable en termes de volume de consommation, l’Europe maintient ses surfaces de production. Toutefois celles-ci sont amenées à se redéployer sur le « vieux continent ». L’Allemagne continue sa « poussée » mais la régression de la production méditerranéenne (Espagne, Grèce, Italie) redonne à la production française son atout de précocité. Pour preuve en 2013, malgré une année décevante en Europe, les prix sont restés bas en Espagne, Italie et Grèce alors que  France, Allemagne, Hollande et Angleterre ont profité de la baisse de rendement pour augmenter leur prix sensiblement, avec un prix moyen de 1 à 2 €/kg plus cher que le sud de l’Europe. Echaudée par la crise de l’asperge, la Chine semble peu mobilisée pour relancer sa production et importe même des asperges péruviennes en conserve. L’Afrique n’offre que de très faibles perspectives. Toutefois, à l’échelle mondiale, les facteurs d’implantation et de développement de l’asperge que sont le coût de la main-d’œuvre et la disponibilité des terres peuvent faire émerger de nouvelles grandes zones de production, comme l’Inde ou d’autres pays asiatiques. Sur les continents, la précocité, la qualité, l’organisation commerciale mais aussi l’innovation marketing sont également des leviers de production et de croissance de la consommation dans certains pays.


Voir notre supplément "Références" (16 pages) livré avec le n° 333 de Réussir F&L

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui