Réussir fruits et légumes 10 avril 2017 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Colletotrichum touche le noyer

Le nouveau pathogène Colletotrichum, découvert sur noyer en 2011 cache encore bien des mystères. La Senura cherche à mieux connaître ce champignon pour trouver des moyens de lutte appropriés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le complexe d’espèces de champignons Colletotrichum se reconnaît par sa fructification orangée sur tâche noire fin août, début septembre.
Le complexe d’espèces de champignons Colletotrichum se reconnaît par sa fructification orangée sur tâche noire fin août, début septembre. - © Senura

Colletotrichum. Un nouveau nom de pathogène fait dorénavant frémir les nuciculteurs. « En 2011, nous avons constaté une explosion de noix noires. Sur certaines parcelles, 70 % de la récolte a été perdu, rapporte Agnès Verhaeghe, ingénieure Ctifl de la station d’expérimentation Senura (38). Or ces symptômes n’étaient pas dus à la mouche du brou, ni à Gnomonia leptostyla, l’agent de l’anthracnose classique du noyer ». Après analyse, des champignons du genre Colletotrichum ont été identifiés par Michel Giraud, du Ctifl. Depuis, ces champignons sont retrouvés chaque année mais leur expression est variable selon les vergers. « Des vergers plus denses semblent plus propices à son développement », analyse l’ingénieure.

Lire la suite dans le numéro 371 de Réussir Fruits & Légumes

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui