Réussir fruits et légumes 08 octobre 2012 à 17h07 | Par Réussir Fruits et légumes

Durable - Qu'est-ce qui pousse au développement durable ?

Le vent de développement durable souffle sur la filière. Les entreprises des fruits et légumes s'y mettent, poussées par la demande de leurs clients.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Qu'est-ce qui pousse au développement durable ?
Qu'est-ce qui pousse au développement durable ? - © Phovoir

Une étude sur l'état des lieux des initiatives de développement durable dans la filière fruits et légumes réalisée par le Ctifl montre que de nombreux professionnels des fruits et légumes ont mis en place des actions, même partielles, dans ce domaine. Elle présente un certain nombre d'initiatives durables comme les vergers écoresponsables, le Projet Resol : un système complet et précis, le projet filière de la banane durable, la marque Durable, des initiatives syndicales fédératrices comme celle des maraîchers nantais, l'association d'entreprises Demain la Terre...


« La nécessité d'être présent »

« Un inventaire qui, s'il n'est pas exhaustif, relève néanmoins la diversité des formes », mentionne son auteur Gilles Christy, département produits et marchés du Ctifl. Le « développement durable » qu'il convient toujours de définir sur ses socles environnemental, social et économique, paraît bien compris et adopté par les consommateurs puisque près de la moitié de la population déclare avoir une idée précise de ce que signifie cette expression (voir encadré). Une proportion qui a progressé de 20 % en cinq ans, notamment par l'intense médiatisation du concept. Cet « état des lieux » a également le mérite de quantifier certains éléments. Ainsi, sur le panel de 88 entreprises, deux tiers précisent avoir déjà engagé une ou plusieurs initiatives en faveur du développement durable. Mais la taille de l'entreprise est déterminante dans cet engagement. « La moitié des entreprises de moins de 20 salariés n'a aucune démarche, alors que les grandes structures auditées comme Priméale ou Rougeline sont engagées dans la durabilité depuis déjà fort longtemps », mentionne le document. Celui-ci précise aussi que, pour une entreprise sur quatre, la demande des clients est la principale motivation pour entrer dans la démarche. La stratégie d'entreprise et/ou la volonté des dirigeants, de même que « la nécessite d'être présent » sont également des motivations clairement identifiées.


L'avenir de notre planète

« Cette attitude confirme la forte dépendance des dirigeants d'entreprise face à la demande de leurs clients. Quand les distributeurs standardiseront ces démarches, les initiatives des professionnels se multiplieront. L'offre (côté distributeur), répondant à la demande des consommateurs, oriente inévitablement la stratégie des intermédiaires. La crise économique pourrait même renforcer le pouvoir des distributeurs face à leurs fournisseurs (expéditeurs, grossistes...) et conduire ceux qui sont particulièrement attentifs à l'évolution de leur part de marché à suivre les recommandations en matière de développement durable si celles-ci prennent une place stratégique chez leurs clients », mentionne l'analyste. Toutefois, « le manque de temps », « le manque d'argent » et « la gestion d'autres » sont les trois obstacles principaux de la mise en place de telles démarches dans l'entreprise et dans un contexte économique jugé difficile. Toutefois, l'avenir de ces initiatives s'annonce favorable puisque près d'un tiers des entreprises interviewées ambitionnent de poursuivre « sûrement » les démarches. « Difficile de dire dans quelle direction il penchera tant les scénarii de prospective sur le sujet restent relativement contradictoires », conclut l'étude qui voit « dans l'importance qu'aura la durabilité dans l'esprit du consommateur de demain, tiraillé entre des contraintes budgétaires fortes et le souci de l'avenir de notre planète » un des éléments de réponse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui