Réussir fruits et légumes 05 novembre 2012 à 15h44 | Par Réussir Fruits et légumes

Ecophyto - Stéphane Le Foll veut garantir Ecophyto

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll engage une nouvelle étape dans la réduction de l’utilisation des phytosanitaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"Je veux garantir l’objectif Ecophyto qui est de réduire de 50 % l’usage des pesticides, mais ma méthode changera", explique le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. 
"Je veux garantir l’objectif Ecophyto qui est de réduire de 50 % l’usage des pesticides, mais ma méthode changera", explique le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll.  - © Réussir F&L

Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, s’est exprimé sur l’état d’avancement du plan Ecophyto suite à la réunion du Comité national d’orientation et de suivi du 9 octobre dernier. « Je veux garantir l’objectif Ecophyto qui est de réduire de 50 % l’usage des pesticides, mais ma méthode changera », a annoncé le nouveau locataire de la rue de Varenne satisfait par les actions engagées depuis le lancement du plan, et qui s’illustrent par un réseau de 1 900 exploitations réparties sur tout le territoire. Ce dernier a toutefois insisté sur l’importance « d’engager une nouvelle étape dans la réduction de l’utilisation des phytosanitaires. On n’a pas vu d’effets clairs et nets sur la baisse des phytosanitaires, mais sur les molécules très dangereuses on constate un recul de 60 % quand même ».
Certiphyto en poche
A ce jour, les exploitations agricoles engagées dans le réseau couvrent l’ensemble des grandes filières, « mais on a besoin d’améliorer les indicateurs par bassin de production et par type de cultures ». Le ministre a annoncé la publication de plus de 8 000 bulletins de santé du végétal grâce au réseau d’épidémiosurveillance et la formation de plus de 200 000 professionnels qui ont obtenu leur Certiphyto, qui atteste la bonne pratique pour utiliser les pesticides de manière sécurisée et réduire leur usage. Ces certificats seront également délivrés dans le cadre de la formation agricole (enseignement agricole/formation continue). Dans un même temps, un accord cadre a été signé le jour-même pour apporter un soutien aux initiatives de développement de la lutte bio et des bio-contrôles. Cette politique va s’inscrire dans le cadre de la loi d’avenir pour créer des dynamiques entre les exploitations.
Le ministre qui veut garantir l’objectif Ecophyto a affirmé le besoin d’une agriculture économiquement et écologiquement performante. Il en a profité pour présenter les cinq volets (voir encadré ci-dessous) qui s’inscrivent dans la réorientation du plan en rappelant que « certains ont payé cher, car la valorisation n’a pas été au rendez-vous, c’est la raison pour laquelle on essaie d’avoir des phases de transitions souples pour éviter les cassures et des cas d’agriculteurs qui perdent 30 % de leur production par exemple ».
MB

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui