Réussir fruits et légumes 10 avril 2017 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Entrez dans l'ère des OAD

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’arrivée des outils connectés a fait exploser le nombre d’outils d’aide à la décision disponible.
L’arrivée des outils connectés a fait exploser le nombre d’outils d’aide à la décision disponible. - © Maude Le Corre

En entendant OAD, Outils d’aide à la décision, on pense souvent modèles informatiques. Pourtant, sous ce terme est regroupée une vaste gamme d’outils qui ne sont pas tous liés à l’informatique. Ils peuvent être physiques, chimiques (cf. article sur Pilazo page 60), électroniques ou même moléculaires (cf. article sur bCUBE page 58). Mais l’arrivée des technologies du numérique a fait bondir le nombre d’OAD disponibles. La possibilité de récolter des informations automatiquement et à distance avec des capteurs connectés est une des raisons de leur développement. Cette connexion d’outils de mesure entre eux permet une gestion à distance de certaines tâches (cf. pilotage de l’irrigation page 59). Le partage d’informations entre producteurs, techniciens et chercheurs comme le fait la série d’applications Di@gno (page 56) rend accessible à tous la reconnaissance de bio-agresseurs. En aval de ces capteurs, la création de logiciels permet de trier, analyser, visualiser ces informations. Ainsi, c’est grâce à des logiciels d’analyse d’image que Mecavision (page 60), ou encore Trapview (page 56) fonctionnent. Les modèles des cycles de maladies et de ravageurs (cf. page 54) se basent sur une visualisation des données fournies par des capteurs de températures et d’humidité. Les outils d’aide à la décision ont donc pour avantage de rendre plus accessibles des informations analysées. Pourtant, c’est bien l’accessibilité de ces outils qui pose encore problème. Peu d’entre eux s’adressent directement aux producteurs. Ils sont pour la plupart à destination de techniciens et conseillers de par la nécessité d’investissement mais aussi par leur temps d’appropriation et de manipulation.

- Des outils pour simplifier les décisions

Les outils d’aide à la décision se multiplient. Mais peu sont actuellement utilisables à l’échelle d’une exploitation, faute d’avoir tous les capteurs pour une collecte simple d’informations sur l’exploitation.

- Des modèles pour piloter la protection

Les modèles d’évaluation du développement des bio-agresseurs ont été parmi les premiers OAD utilisés et ils sont largement diffusés. La gamme existante est loin de couvrir tous les besoins de la filière.

- Compter à distance

Le comptage des traditionnels pièges à phéromones s’automatise. Grâce à des capteurs reliés à des logiciels, plus besoin de prendre ses bottes, la reconnaissance et le comptage se font devant un écran.

- Détecter l’ADN de pathogènes aux champs

Des kits d’analyse moléculaire permettent de détecter la présence de certaines maladies des plantes directement au champ. L’intérêt de ces OAD est la rapidité d‘obtention des résultats.

- Optimiser l’irrigation avec des sondes connectées

Damien Buratti, producteur de pomme et kiwi dans le Tarn-et-Garonne, sur 300 hectares avec sept autres membres de sa famille, pilote une partie de son irrigation à l’aide d’un système de capteurs connectés.

- Evaluer la charge des arbres par analyse d’image

Mécavision permet d’estimer une densité de floraison et de compter les fruits à partir d’un diamètre de 30 mm. Cet outil permet un affinage des stratégies d’éclaircissage et d’aider à la prévision de récolte.

- PILazo® : une success story à consolider

L’outil PILazo® fait référence parmi les outils d’aide à la décision utilisés par les techniciens de légumes cultivés en sol. Mais une meilleure robustesse sur certaines cultures pourrait lever un frein à son utilisation.

- Prendre de la hauteur

L’outil informatique DEXifruits permet d’évaluer la durabilité des pratiques et d’envisager des changements sur un verger.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui