Réussir fruits et légumes 09 novembre 2012 à 09h32 | Par Réussir Fruits et légumes

Espagne - Fruit Attraction déroule

La 4ème édition de Fruit Attraction à Madrid a confirmé sa place dans le tryptique des salons d’affaires de la filière. Et ce ne sont pas les entreprises françaises qui y ont participé qui démentiront.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
St Charles David Patte et Cyril Gornes Fruit Attraction
St Charles David Patte et Cyril Gornes Fruit Attraction - © Réussir F&L

La 4ème édition de Fruit Attraction, organisée par Ifema Fepex à la Feria de Madrid, a confirmé sa position. Ainsi, du 24 au 26 octobre, l’événement fruits et légumes madrilène a rassemblé et fédéré une filière ibère qui montre une réelle envie de construire et d’avancer malgré une situation de crise qui mine le pays.

Près de 600 exposants sur un espace de 16 900 m2 répartis dans trois halls ont répondu présents pour cette édition 2012, à commencer par toutes les zones de production espagnoles, de l’Andalousie et l’Aragon à la Rioja et Valence. Selon les organisateurs, « Fruit Attraction qui, en seulement quatre éditions, est devenu un forum professionnel bien installé pour le marché espagnol et même une référence à l’international ».

 

MB

Prim'Land présent à Madrid
Prim'Land présent à Madrid - © Réussir F&L

Produit et logistique

Les entreprises françaises ont montré leur intérêt d’être présentes à Madrid depuis la première édition, à commencer par Saint-Charles Export qui s’est rendu cette année à Fruit Attraction avec 60 entreprises dont une majorité issue de la logistique, sur un espace de 160 m2. « Le bilan est positif. Ce salon est un point de rencontre satisfaisant, tous secteurs confondus. Il montre la complémentarité de Saint-Charles qui associe le produit à la logistique », ont remarqué Cyril Gornes et David Patte, de Saint-Charles Export. Pour Jean-Baptiste Pinel, directeur de Prim’Land, la présence à Madrid est évidente car, « l’Espagne est avec l’Italie le plus gros consommateur de kiwi en Europe. Nous commercialisons 10 % de nos volumes sur le marché espagnol et la marque Oscar est reconnue ici ».

Marie Déredec, Prince de Bretagne
Marie Déredec, Prince de Bretagne - © Réussir F&L

Avant la campagne d’hiver

Présent pour la deuxième année consécutive, Prince de Bretagne s’est déplacé avec cinq expéditeurs bretons (L’Hourre, Keltivia, Le Dauphin, Pouliquen, Paugam) déjà présents sur le marché espagnol. « Fruit Attraction est bien positionné avant le début de campagne des produits d’hiver », a expliqué Marie Dérédec, chef produit à Prince de Bretagne, qui profitait du salon madrilène pour présenter ses nouveautés, notamment le chou-fleur de Noël, le tomato snack’ ou shaker tomate et ses conditionnement pour mini poivron et poivron long doux.

Pour Pink Lady® Europe, la présence à Fruit Attraction pour la deuxième fois se justifie car « l’Espagne est un des trois bassins de production de Pink Lady®, et on rencontre de nombreux détaillants et grossistes sur le salon », raconte Thierry Mellenotte, directeur de Pink Lady® Europe.

Interfel consolide sa présence à Fruit Attraction, « sur la demande des entreprises qui souhaitent être présentes. Les salons sont des lieux d’échanges et de dialogues », a exprimé Bruno Dupont, président.

 

Promouvoir le savoir-faire français

En exprimant le besoin de rencontrer des acheteurs pour développer le marché espagnol, même si ce n’est pas un marché cible, le groupe Les Belles Salades de Provence avec ses 100 producteurs, 13 négociants et 40 millions de têtes de salades n’a pas fait le déplacement à vide. « On est concurrencé par les Espagnols, mais nous affichons une volonté de promouvoir notre savoir-faire en production et négoce de la salade », ont expliqué Rémy Roux et Patrick Cluchier, respectivement producteur et négociant. La présence du groupe Perle du Nord est également une première et pour Vincent Decool, directeur commercial, « il s’agit de mieux cibler le marché espagnol qui est pour l’instant un marché d’opportunité, voire de dégagement. L’objectif est de le développer et de communiquer ensuite auprès des consommateurs espagnols afin qu’ils consomment mieux l’endive ».

Bernard Bagault, BVL
Bernard Bagault, BVL - © Réussir F&L

Les fruits de qualité dans les "Fruteria"

« L’Espagne est notre troisième marché derrière l’Angleterre et l’Allemagne », explique Bernard Bagault, directeur de BVL qui commercialise un total d’un peu plus de 65 000 tonnes de pommes en frais, et dont la présence à Madrid pour la troisième année se justifie par « l’hyper présence des grossistes espagnols et sur le souhait de renforcer les relations avec l’Espagne, le Portugal, et pourquoi pas des ouvertures sur l’Amérique Latine ». Pour Fabien Bessonnet de Pom’Evasion, la présence pour la première à Fruit Attraction s’accompagne de l’objectif d’être plus présent sur le marché espagnol, avec une réelle stratégie autour de la marque Henriette Jolly et des variétés clubs. Enfin, le poids lourd français Blue Whale, dont c’était la troisième participation, s’est exprimé avec satisfaction sous les traits de Marc Peyres, son directeur commercial : « Le marché de la pénisule ibérique, avec 24 000 tonnes de pommes commercialisées, est un marché export essentiel pour nous. Il est important pour la variété Fuji au point qu’on a une vrai reconnaissance avec cette variété sur le marché espagnol, au même titre que Perlim avec sa Golden du Limousin.»

Les acheteurs de la grande distribution achètent les fruits, de préférence de marque, sur les marchés de gros. Les fruits de qualité se vendent dans les "Fruteria" et les consommateurs achètent la "marque". L’Espagne malgré la crise reste un pays qui consomme beaucoup de fruits et qui est prêt à payer la qualité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui