Réussir fruits et légumes 19 octobre 2015 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Gammes (sur)étoffées

Les rencontres abricots et pêches-nectarines ont attiré chacune une centaine de participants. Le choix variétal se multiplie avec une orientation vers des fruits rouges aux saveurs douces.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Comment continuer à valoriser les abricots, pêches et nectarines français ? La question était sous-jacente, ou clairement énoncée par les organisateurs des deux demi-journées de présentation variétale abricot et pêche nectarine qui ont eu lieu au Ctifl de Balandran (30) début septembre. Journées qui ont fait salle comble avec l'accueil d'une centaine de techniciens, obtenteurs et producteurs venus écouter l'évaluation des toutes dernières variétés, conjointement effectuée par la Serfel et le Ctifl de Balandran. Ils ont été comblés avec 80 variétés d'abricot et 150 variétés de pêches et nectarines.


Lire la suite dans le numéro 354 de RFL.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui