Réussir fruits et légumes 05 novembre 2015 à 08h00 | Par Réussir Fruits et légumes

Interfel garde le cap

L’assemblée générale d’Interfel a vu la réélection de Bruno Dupont à sa présidence et l’évolution de la cotisation volontaire permettant de contribuer majoritairement au financement du Ctifl.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Nouveau mandat pour Bruno Dupont, seul candidat à sa succession.
Nouveau mandat pour Bruno Dupont, seul candidat à sa succession. - © Réussir F&L

Début octobre, l’Interprofession des fruits et légumes frais Interfel, réunie en assemblée générale, a réélu  Bruno Dupont, seul candidat, à la présidence de l’interprofession pour trois ans. A l’unanimité, les deux collèges, « amont » et « aval », ont également statué sur l’évolution de la cotisation volontaire étendue d’Interfel. Celle-ci permettra ainsi à Interfel de contribuer majoritairement au financement du Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (Ctifl). « Cette décision permettra, d’une part, d’assurer les orientations stratégiques globales pour la filière et, d’autre part, de pérenniser le savoir-faire acquis depuis de nombreuses années par le Ctifl », mentionne l’interprofession. Par ailleurs, une nouvelle commission « Recherche et expérimentation » a été créée et sera présidée par Roger Laroche, représentant de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD). Cette nouvelle commission se réunira prochainement afin de définir les orientations stratégiques et valider les actions qui auront été préalablement communiquées à la commission par le Ctifl. Stratégie de filièreInterfel a également procédé à l’élection du vice-président Laurent Grandin, représentant de l’Union nationale du commerce en gros des fruits et légumes (UNCGFL) ;  du secrétaire général  Daniel Sauvaitre, représentant de la Gouvernance économique des fruits et légumes (GEFeL) ; et du trésorier Daniel Corbel, représentant de l’Association nationale des expéditeurs et exportateurs de fruits et légumes (Aneefel). Bruno Dupont a remercié les administrateurs et le bureau de la confiance témoignée pendant ces trois dernières années et de cette confiance renouvelée aujourd’hui. Selon le président, « l’Interprofession devra relever des challenges dans les trois ans à venir et a présenté un certain nombre d’orientations prioritaires comme la volonté de mieux intégrer la recherche et l’expérimentation dans la stratégie de filière ou le défi permanent de consolider les positions de la filière sur les marchés internationaux ». Il considère également que le nécessaire soutien de la consommation de fruits et légumes frais sur le marché intérieur passe notamment par une meilleure coordination des actions de la filière au niveau des régions. ■ GD

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui