Réussir fruits et légumes 09 mars 2016 à 08h00 | Par Guy Dubon

L'impact des tomates suisses à l'étude

Abonnez-vous Réagir Imprimer

D’après une étude de la ZHAW Wädenswil, les tomates suisses sont plus durables que les tomates espagnoles, italiennes et marocaines, en ce qui concerne la charge environnementale globale et la dimension sociale. En revanche, elles obtiennent un moins bon résultat pour le bilan carbone. 1,09 kg d’équivalents C02 est produit en moyenne pour chaque kilo de tomates suisses, contre environ 0,6 kg pour les tomates méditerranéennes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui