Réussir fruits et légumes 19 juin 2012 à 14h19 | Par F. Rocher

La mâche à la recherche de solutions

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La mâche à la recherche de solutions
La mâche à la recherche de solutions - © Réussir Fruits & Légumes

Dans le Val de Loire, la mâche est une culture importante, présente sur de nombreuses exploitations très spécialisées. Culture mineure, elle ne dispose pourtant que de peu de moyens de protection chimique. Outre le désherbage, la bactériose, le mildiou, les maladies causées par des champignons du sol constituent ainsi un problème important. La mâche en effet peut être attaquée par plusieurs champignons pathogènes telluriques, avec un risque aggravé du fait du caractère très intensif de la culture. Les principaux pathogènes, Rhizoctonia solani, Thielaviopsis basicola et Phoma valerianellæ, entraînent des fontes de semis, pourritures, nécroses, taches sur les feuilles et pertes de peuplement.

Pour se protéger des champignons, les producteurs ont peu de moyens. L’utilisation de semences indemnes de Phoma valerianellæ, l’aération des abris, l’élimination des débris de culture à chaque récolte et des rotations plus longues permettent de limiter les risques. Mais en cas d’infestation, les moyens de lutte chimique sont très limités.

 

Lisez l'intégralité de l'article dans Réussir FL n°317

 

© Réussir Fruits & Légumes - Reproduction interdite.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

leaute | 01 septembre 2012 à 16:18:30

bonjour Je me permet de commenter ces informations, je suis françois xavier LEAUTE responsable ste agrinoveco et l'on s'est rencontré à plusieurs reprises lors salons, journées nationales produits salades/melons/fraises/vignes ... Nous sommes spécialisés dans l'équilibre des plantes et des sols. Nous travaillons actuellement sur les problématiques des sols (pathogènes anaérobies, bactériose,thiela, rhizoctonia)en production de MACHE/Radis et nous avons un protocole concernant la bactériose et les autres pathogènes, mais nous avons besoin de l'affiner car les résultats diffèrent en fonction des sols, du Ph,de l'équilibre et de l'historique du sol(problèmes identiques à la vigne et aux céréales). Il serait intéressant que l'on se rencontre. Cordialement François xavier LEAUTE

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui