Réussir fruits et légumes 09 mai 2017 à 08h00 | Par Maude Le Corre

La pêche réduit ses phytos

Abonnez-vous Réagir Imprimer
bâches tissées, forme aérée des arbres, utilisation de produits de biocontrôle sont combinées pour pouvoir réduire le nombre d’Indices de fréquence de traitement.
bâches tissées, forme aérée des arbres, utilisation de produits de biocontrôle sont combinées pour pouvoir réduire le nombre d’Indices de fréquence de traitement. - © Inra

Les producteurs de pêche font face au challenge de la réduction des produits phytosanitaires. Les outils pour le relever sont testés chez les producteurs des réseaux Dephy ferme et dans le réseau Dephy expé Ecopêche. Chez les producteurs, un accompagnement régulier par des techniciens rassure et leur permet de prendre plus de risques dans le choix des produits et des applications. Dans le réseau d'expérimentation, ce sont des combinaisons de leviers qui sont testées. L'objectif est une réduction de 50 % des Indices de fréquence de traitement (IFT) tout en maintenant quantité et qualité des produits. La diminution des herbicides et des insecticides est en bonne voie. La combinaison de plusieurs produits de biocontrôle et l'aménagement des vergers pour favoriser les auxiliaires permettent souvent de se passer d'insecticides de synthèse. En revanche, sans produits de synthèse, la lutte contre les maladies reste très complexe. Pour aller plus loin dans la démarche, une reconception des vergers de pêches et nectarines est à envisager tant sur la forme des arbres que sur les variétés plantées.

Lire le dossier dans le numéro 372 de Réussir Fruits & Légumes

Au sommaire de ce dossier:

- Observer et échanger pour baisser ses IFT

Depuis son entrée dans le réseau Dephy ferme pêche, Jean-Yves Deprade a diminué ses indices de fréquence de traitement de 25 %.

- Un réseau pour aller plus loin

Pour continuer dans la baisse des produits phytosanitaires, sept sites expérimentaux testent de nouvelles combinaisons de leviers.

- Vers l'arrêt des herbicides

Les méthodes alternatives au désherbage chimique existent mais elles ne sont pas toutes applicables dans toutes les situations.

- Des solutions contre les insectes

La baisse du nombre de traitements se fait pour beaucoup grâce à l'utilisation de méthodes alternatives pour lutter contre les ravageurs.

- Difficile réduction des fongicides

Si de nombreuses solutions existent pour réduire l'utilisation d'insecticides en vergers de pêchers, ce n'est pas le cas pour les fongicides.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui