Réussir fruits et légumes 23 juillet 2013 à 17h47 | Par Réussir Fruits et légumes

Marchés - La bio a de l’ambition

Dans un contexte économique difficile en Europe, les opérateurs des fruits et légumes biologiques annoncent toujours des croissances de 10 à 15 % par an et affichent leur ambition pour passer le cap de l’adolescence.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les consommateurs sont de plus en plus attachés au "bio local et de saison".
Les consommateurs sont de plus en plus attachés au "bio local et de saison". - © Réussir F&L

Signe de la part croissante de ces produits dans l'offre et la demande de fruits et légumes, Fruit Logistica 2013 a proposé cette année une « voie biologique » identifiant plus de 80 opérateurs impliqués dans la production et la commercialisation de fruits et légumes biologiques. En France, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll ambitionne de mettre en place un processus global de développement de l’agriculture biologique avec le programme «Ambition bio 2017 » . « Tout l’enjeu ne se limite pas à un objectif de développement des surfaces en bio. Il doit aussi permettre aux produits d’être transformés, ensuite commercialisés et enfin d’être achetés », a-t-il déclaré. Des volontés qui sont déjà des réalités puisque les leaders de la distribution de fruits et légumes biologiques, ProNatura en France, Lehman Natur et Biotropic en Allemagne, annoncent toujours des croissances de 10 à 15 % par an. Toutefois, hors produits tropicaux, la part des fruits et légumes importés diminue, les consommateurs bio étant de plus en plus attachés au « bio local et de saison ». Selon le 10ème Baromètre Agence bio/CSA 2012, cette tendance permet à la filière de développer les approvisionnements en France. De 38 % en 2009, la part (en valeur) des produits bio « importés » consommés en France est passée sous la barre des 30 % en 2012. Mais globalement, les ventes en volume continuent de progresser. « Tous les indicateurs du marché bio se portent bien, estime Lionel Wolberg, président de ProNatura. Avec la maturité, il y a eu une restructuration du marché liée à l'entrée de la bio en grande distribution et à la concentration des acteurs. Mais le nombre de consommateurs quotidiens et hebdomadaires de produits biologiques continue d'augmenter ».  « Alors que la consommation de banane tend à diminuer en Europe, les achats de bananes biologiques sont encore en légère croissance », souligne Mauro Finotti, de BioTropic.

Voir notre article sur Réussir F&L n° 330

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui