Réussir fruits et légumes 08 octobre 2012 à 17h22 | Par Réussir Fruits et légumes

Miffel - Un parfum d’ouverture

Les fruits et légumes bien sûr, mais aussi l'oléiculture et la viticulture : le Miffel joue l'ouverture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après 20 ans de bons et loyaux services envers la filière des fruits et légumes, le Miffel joue l’ouverture. En effet, l’édition 2012 associe la filière viticole, ce qui constitue aujourd’hui un événement dans l’ancienne cité papale dont le rayonnement économique ne pourrait certainement pas se passer aujourd’hui du secteur agricole, et plus précisément de celui des fruits et légumes et de la viticulture. Les fortes convictions qui animent ceux qui construisent n’évitent pas toujours les situations à risques et, comme on dit, seuls ceux qui ne font rien ne s’exposent pas. Le Miffel, lui, a tenu bon, et il continue d’exposer... Il s’est imposé comme un lieu d’animation et d’enrichissement, qui a fait se rencontrer de nombreux acteurs de cette filière des fruits et légumes ô combien passionnante et parfois excessive. Agitateur d'idéesLa filière viticole ne l’est pas moins, elle qui rejoint donc cette année le parc des expositions d’Avignon (84) pour cette 21ème édition du Miffel.Le salon se revendique aussi comme agitateur d’idées et concepteur d’événements, notamment en créant les concours Innovafel et Innovatec (voir pages suivantes). Innovafel, ouvert à toute entreprise française ou étrangère proposant une innovation susceptible de favoriser la consommation des fruits et légumes, a connu un vif succès avec la présentation de plus de 20 dossiers candidats. Quant au concours Innovatec, qui récompense les entreprises dont l’activité est plutôt tournée vers le secteur amont de la filière, il continue d’être une vitrine en sélectionnant et en récompensant tous les ans les entreprises qui jouent la carte de « l’innovation technique » en machinisme, mais aussi dans l’emballage et le conditionnement, la logistique et le transport, le matériel végétal et la protection des cultures. Cette édition aura donc un parfum d’ouverture avec la présence de la viticulture. Mais au-delà des ouvertures et autres innovations, la filière se doit plus que jamais de prendre la mesure de l’événement qui reste un lieu d’échanges et d’affaires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui