Réussir fruits et légumes 08 octobre 2012 à 17h26 | Par Réussir Fruits et légumes

OCM - Pour le maintien des organisations de producteurs

Accompagné d’éléments de réponse à la consultation concernant l’OCM Fruits et Légumes, FranceAgriMer souhaite renforcer l’organisation des producteurs et améliorer les outils de gestion de crise dans l’évolution de l’OCM fruits et légumes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Commission européenne a lancé en juin 2012 une consultation publique sur les programmes opérationnels et l’organisation économique dans le secteur des fruits et légumes. Cette évaluation du dispositif devrait déboucher sur des propositions d’évolution réglementaire dans le cadre de la réforme de la Politique agricole commune. Dans cette optique, la Commission a proposé quatre options et tire un bilan mitigé de l’organisation de la filière fruits et légumes (voir encadré), que ne partagent pas les organisations professionnelles françaises. Aussi, le Conseil spécialisé de FranceAgriMer, réuni le 29 août, a défini une position détaillée dans une motion, en faveur d'un scénario qui repose sur :- La mise en place de nouveaux instruments pour renforcer l’organisation des producteurs et améliorer les outils de gestion de crises.- La création d’outils spécifiques pour stimuler la compétitivité des producteurs individuels, tout en réclamant des précisions de la Commission pour faire évoluer et compléter les outils envisageables dans ce cadre.Maintenir les OP-AOP et les PO en améliorant les outilsAlors que les professionnels étaient invités à répondre au questionnaire mis en ligne avant le 9 septembre, FranceAgriMer a mentionné que « l’option de maintenir les OP-AOP et les PO en améliorant les outils (option 2) est la plus intéressante mais la manière de faire évoluer les outils dans ce cadre doit être revue et complétée ». L’option du statu quo (option 1) qui sous-tend que rien ne doit évoluer a été considérée comme « non recevable » et « les options des transferts vers le Feader (options 3 et 4) ne n'ont présenté aucun intérêt au vu des enjeux d’organisation de la filière », selon FranceAgriMer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui