Réussir fruits et légumes 14 septembre 2012 à 09h15 | Par Réussir Fruits et légumes

Pruneau - Le Pruneau d’Agen tient le prix

Malgré la crise, à la fois conjoncturelle et structurelle, que subit sa filière, le pruneau d’Agen continue de se vendre plus cher que ses concurrents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir FL

 

Dans une conjoncture de crise, le pruneau d’Agen a enregistré une lente diminution de ses ventes sur le marché français, et ce, depuis la campagne 2006-2007. Quant aux exportations, elles ont continué de chuter face à la pression des prix bas des pruneaux chiliens.

La crise économique de 2008, ajoutée à une consommation en baisse, a eu des incidences sur les prix du pruneau. Ainsi, la Californie, qui avait enregistré une forte récolte en 2008, a baissé ses prix de 14 % en 2010, puis de 4 % en 2011. La France, pendant ce temps, a baissé elle aussi ses prix de 7 % en 2010, puis encore de 9 % en 2011. De 2008 à 2011, le prix moyen d’arrivée du pruneau chilien est passé de 1,99 à 1,55 euro/kg (-22 %). De 2009 à 2011, le pruneau californien est passé de 2,66 à 2,18 euros/kg (-18 %) et celui du pruneau d’Agen de 3,06 à 2,77 euros/kg (-16 %). Cette baisse a été également enregistrée à l’entrée en Algérie où les prix ont progressivement chuté de 2,16 euros/kg en 2006-2007 à 1,54 euro/kg en 2010-2011. Mais ce que l’on peut constater, c’est que globalement, un pruneau d’Agen est payé +20 % par rapport à un pruneau qui vient de Californie, +70 % par rapport à un pruneau du Chili et +80 % par rapport à un pruneau d’Argentine, soit une moyenne de 46 % de plus par rapport à la moyenne de ses concurrents sur le marché de l'Union européenne.

L’avenir du pruneau s’affiche en France avec un disponible proche de celui de ces dernières années et des volumes moyens. Le Chili est encore en croissance pour les deux ans à venir, mais il ne plante plus. Quant à la Californie, elle va arracher environ 4 000 hectares de vergers. La pression mondiale sera donc inférieure cette année, notamment du fait de la mauvaise récolte en Argentine (10 000 t au lieu de 60 000 t).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui