Réussir fruits et légumes 03 février 2016 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Un piège pour deux ravageurs

Testé entre 2012 et 2014, un piège a été mis au point pour capturer deux des ravageurs du framboisier, l’Anthonomus rubi et le Byturus tomentosus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’anthonome du framboisier ou anthonome coupe bourgeon, Anthonomus rubi, est un charançon de 3 à 3,5 mm.
L’anthonome du framboisier ou anthonome coupe bourgeon, Anthonomus rubi, est un charançon de 3 à 3,5 mm. - © Arnaud Conne

Jusqu’à 80 % de boutons floraux détruits par l’anthonome du framboisier (Anthonomus rubi) en Norvège et 30 % en Suisse en système sans insecticide. Des pertes de récolte pouvant s’élever à 50 % sans traitement contre le ver des framboises (Byturus tomentosus). Anthonomus rubi et Byturus tomentosus sont deux ravageurs majeurs des cultures de framboisiers d’Europe septentrionale et centrale. Le projet européen Core Organic « Softpest Multitrap » a eu pour but de trouver des moyens de lutte alternatifs à la lutte chimique contre ces deux ravageurs. A l'issue de ces travaux, un unique piège de masse sémiochimique a été validé pour lutter contre ces deux ravageurs.

Lire la suite dans le numéro 358 de Réussir Fruits & Légumes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui