Réussir fruits et légumes 04 mai 2015 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Une légère baisse de production prévue

Les prévisions 2015 en abricot au niveau européen sont proches du réalisé 2014 avec une légère baisse due à des conditions météorologiques défavorables sur certaines variétés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'année 2014 a été une année généreuse pour la récolte d'abricots des pays européens méditerranéens avec une récolte globale de 529 335 tonnes. Leur commercialisation a été relativement facile bien que la concurrence avec la pêche se soit fait ressentir en raison de quantité abondante et de prix bas. La plantation de vergers d'abricotiers continue dans le nord de l'Italie avec des nouvelles variétés plus tardives, en Espagne au détriment des fruits à pépins, en France dans le Roussillon et dans certains nouveaux bassins de Grèce. Pour autant, la récolte 2015 est prévue légèrement à la baisse par rapport à 2014 avec une prévision de 528 340 tonnes. L'accrochage est en effet très variable selon les régions et les variétés. Les variétés non autofertiles italiennes surtout présentes dans le Nord, vont être moins productives cette année. Les Orangered français vont manquer à cause de l'alternance mais les autres variétés devraient compenser le volume perdu. Des calibres plus importants pourraient compenser la baisse en nombre. Des pluies abondantes ou des périodes de froid ont fait chuter plus de 80 % des fleurs en Macédoine dont la production est estimée à 8 000 tonnes cette année contre 26 000 tonnes l'année dernière.

Ne pas se télescoper entre régions

Ces conditions climatiques pluvieuses du printemps 2015 vont retarder les récoltes par rapport à 2014 pour revenir à une année normale. Le manque de froid pendant l'hiver pourrait encore avoir des répercussions sur le comportement de certaines variétés. En Italie, le plus gros pays producteur avec 40 % des abricots européens, le potentiel de production ne sera pas atteint, comme en 2014. La France s'achemine vers une année normale où l'enjeu sera de ne pas se télescoper entre régions pour favoriser le commerce. La qualité semble au rendez-vous en Espagne où les pluies abondantes ont favorisé la végétation. La production devrait y être légèrement à la hausse par rapport à 2014. En Grèce, le froid macédonien pourrait avoir des impacts sur la forme des fruits.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Réussir Fruits et Légumes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui