Réussir fruits et légumes 08 décembre 2015 à 08h00 | Par Maude Le Corre

Une pépinière pour le machinisme

Le pôle technologique Agrinove concentre des entreprises dont une grande partie dans le domaine du machinisme. Secteur qu’elle compte développer avec l’ouverture de sa pépinière d’entreprise en 2016.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le partenariat entre entreprises de machinisme et de robotique permet de développer des outils de plus en plus précis pour le désherbage comme ici le système Agrogéovisio® de Razol.
Le partenariat entre entreprises de machinisme et de robotique permet de développer des outils de plus en plus précis pour le désherbage comme ici le système Agrogéovisio® de Razol. - © raziol

Le pôle technologique Agrinove, inspiré du succès de l’Agropole d’Agen dans le domaine agroalimentaire, anime trois clusters d’entreprises. Lors de la journée de conférences Agrinovembre à Nérac (47), début novembre, le cluster machinisme a été à l’honneur. Fort d’une dynamique historique de conception, création et construction de matériel agricole dans le pays d’Albret (47), ce cluster créé depuis deux ans, regroupe actuellement 25 entreprises. « Nous avons débuté à 12, principalement issus du Lot-et-Garonne. Maintenant nos membres sont issus de six départements d’Aquitaine ou limitrophes et nous souhaitons étendre le projet à toute la grande région », a insisté Patrick Lezer, président du cluster machinisme et représentant de l’entreprise Razol.

Lancement du concours Agrinove

Son objectif est de pouvoir accompagner le développement de matériel, transversal (nacelles de récolte par exemple) ou propre à une filière, en mettant en relation porteurs de projet et entreprises ou centres de recherche. Agriculteurs, coopératives ou acteurs du territoire peuvent donc frapper à la porte de cet organisme pour trouver un accompagnement en recherche ou en développement pour commercialiser des outils innovants. Ce sont souvent du matériel spécifique à une filière ou avec des caractéristiques particulières (taille, polytâche) dont le développement n’intéresse pas des industriels d’envergure car la taille du marché est trop restreinte. Le cluster travaille aussi en partenariat avec les centres de formation pour adapter les formations de conducteurs d’engins agricoles afin de palier les problèmes de recrutement dans ce secteur. Le but est aussi de mutualiser des moyens comme sur l’achat de certains composants. « Agrinove accueillera, dès 2016, une pépinière d’entreprises dans le domaine du machinisme. Le centre de ressources et le centre d’usinage et de prototypage leur permettront de concevoir et fabriquer leur innovation sans avoir à trop investir. C’est là l’intérêt de notre cluster et les entreprises le comprennent », souligne Pierre Camani, président du conseil départemental du Lot-et-Garonne. « Afin de détecter les projets intéressants, nous avons lancé en 2014 le concours national Innovations pour l'agriculture qui récompense par un prix les premiers choisis. Mais un suivi est aussi assuré pour les autres projets sélectionnés, soit 23 en 2014 », assure Louis Uminski, vice-président du Syndicat mixte pour le développement économique du Néracais. « Ce concours est reconduit cette année et les dépôts de candidature peuvent commencer ce jour », a annoncé Pierre Camani.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui