Réussir fruits et légumes 08 novembre 2013 à 08h00 | Par Réussir Fruits et légumes

Variétés - La tomate grappe fait bouger ses lignes

Le besoin d’améliorer le niveau de performance de la tomate grappe oriente le choix variétal vers plus de vigueur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Réussir F&L

La grappe française fait toujours valoir ses atouts de présentation et de fraîcheur. Mais ses débouchés sont devenus un marché de masse où elle doit faire face à la concurrence. Une rivalité européenne qui a basé son « plan d’attaque » du marché français sur le prix. Pour les producteurs français, le défi à relever passe par une stratégie volume/coût. Sur cet axe, déjà envisagé en 2011 par le CER d’Ille-et-Vilaine, le coût de production de la tomate grappe était d’environ 50 euros/m2 avec un coût ramené par kilo de 0,80 à 1,05 euro. Selon les analyses économiques, pour se positionner sur le cœur du marché de la tomate grappe, le modèle de production en vue est une unité de serre de 3 à 4 ha en un seul site  qui maintient son coût d’énergie à moins de 300 kwh consommés/m2, ses charges de main-d’œuvre à 9 200 à 9 500 heures/ha et qui obtient des rendements de 58 à 60 kg de tomates/m². C’est notamment pour répondre à ces différents impératifs économiques que les critères du choix variétal sont en évolution.

Voir notre article sur Réussir F&L n° 333

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Fruits et Légumes se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui